Journal Altitude : Octobre 2016

Intersection 125 et 329 : déception

La Shédo a clôturé la saison 2016 avec une excellente conférence sur l’ail. Une cinquantaine de membres et quelques visiteurs ont grandement apprécié les trucs et les informations de Madame Maurice.

En plus d’être éducatives, nos rencontres se veulent un lieu d’échanges et de partages. Les membres du conseil d’administration avaient reçu ces dernières semaines nombreux commentaires et questions concernant l’aménagement paysager de l’intersection 125 et 329. Lors de notre dernière rencontre, nous avons demandé à nos membres si la Shédo devait faire connaître à nos élus et à la population son opinion sur le sujet. La grande majorité de la salle a donné son aval à notre demande.

Nous sommes tous très déçus du résultat et pensons qu’en aucun cas ceci est représentatif de notre municipalité. Non, nous ne sommes pas une ville minière et oui, la population est accueillante et chaleureuse. L’idée d’aménager ce secteur est sans aucun doute une excellente idée pour gagner des points pour les fleurons, accueillir les visiteurs et réjouir la population qui y circule. On n’aménage pas un tel endroit de la même façon qu’une plate-bande de maison.

Le temps de l’année où ce ‘concours’ a été lancé fut sans aucun doute un bien mauvais moment pour plusieurs jardiniers-paysagistes qui jonglaient déjà avec une saison bien chargée de projets et qui se sont donc abstenus de concourir. Un projet d’une telle importance soumis au vote populaire a inquiété les amateurs et les connaisseurs du domaine horticole. Les critères d’admission manquaient de précisions et nous aurions aimé qu’il y ait un choix 6, soit «aucun de ces choix».

Chaque projet proposé avait ses forces et ses faiblesses, d’aucun ne méritait de gagner tel quel. Nous avons avisé M. Joé Deslauriers de nos préoccupations, ce dernier a proposé de former un comité après que le gagnant ait été révélé. Le comité a fait des suggestions sur le choix des végétaux seulement, sans grands changements. Nous ne comprenons pas pourquoi la municipalité n’a pas exigé ces changements de végétaux, nous sommes tous payeurs de taxes donc les clients.

L’entreprise gagnante a réservé très peu de son budget total pour la végétation, pourtant ne vivons-nous pas au cœur de la forêt laurentienne? Pour les 25 000 $ attribués au gagnant n’aurions-nous pas eu droit à des végétaux de pépinières au lieu des miséreux plants prélevés en nature?

La municipalité n’aura d’autres choix que de bonifier ce projet. Nous espérons que cette dernière prendra consultation auprès d’un comité formé d’amateurs et de professionnels en horticulture. La Shédo offre gratuitement à la municipalité 5 emballages de mélange de fleurs annuelles et vivaces pour pré fleuri afin de remplir l’espace libre.

Nous sommes prêts pour l’an prochain, on vous donne rendez-vous le 23 mars 2017 pour une autre belle saison d’horticulture.

(par Réjeanne Castonguay, présidente)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s