Journal Altitude : Décembre 2016

La nature et l’homme intimement liés

Je me demande, si ce n’est pas la température morose de ces derniers jours ou bien encore mes dernières lectures qui m’amènent à écrire sur l’état de santé de notre planète et des inquiétudes qui s’y rattachent.

Dans la dernière édition du magazine Québec Oiseaux on mentionne que : « Plus du tiers des 1154 espèces d’oiseaux du continent ont besoin de mesures de conservation urgentes». Dans le dernier livre de Jean Lemire l’Odyssée des illusions on peut y lire que « Les populations d’ours polaires peinent à trouver la nourriture essentielle à leur survie. On retrouve de plus en plus de cadavres d’ours polaires sur les plages de la baie d’Hudson, premier territoire arctique à subir les dérèglements d’un climat en déroute, les rives sont devenues les cimetières nouveaux pour ces seigneurs de l’arctique». Lors d’une émission récente de Découverte, on y mentionnait que les oiseaux marins s’empoisonnent avec les résidus de plastique qui flottent en petites particules dans les océans. Les déchets qui jonchent le long des sentiers, des routes publiques sont aussi des dangers pour la faune. Les médias rapportent à chaque jour les effets nocifs du réchauffement climatique, de la pollution et de la surconsommation. La santé de la planète entière est en grand danger, il faut cesser de se fermer les yeux et penser que cela ne nous concerne pas.

Nous avons la chance de vivre dans un bien beau coin de nature (Parc naturel habité), les autorités municipales sont sensibles aux problèmes environnementaux, nous utilisons depuis plusieurs années la collecte à trois voies. Je vous laisse deviner quel impact aurait sur nos forêts, sa faune, nos lacs, nos rivières si nous n’agissions pas. Mère Nature est au bout du rouleau, posons-nous la question en cette fin d’année, comment pouvons-nous donner un coup de main et stopper la détérioration de notre milieu de vie? Je vous dirais par de petits gestes : par l’utilisation de nos services de collectes sélectives 3 voies, par la réduction de nos déplacements en véhicules motorisés, par le choix de produits contenant moins d’emballage, par l’utilisation de sacs à magasiner personnels, en faisant économie de nos ressources dont l’eau et l’électricité, en consommer avec intelligence, en réduisant le gaspillage et en recyclant le temps venu nos équipements.

La consommation nous presse d’achats inutiles. Posez-vous la question avant d’acheter : est-ce que j’en ai réellement besoin? Vous terminerez la prochaine année avec un portefeuille mieux garni et vous serez plus heureux de savoir que vous faites la différence.

Prenez bien soin de vous, prenez le temps de regarder, d’apprécier, d’aimer, d’écouter, d’apprendre, de communiquer, de reconnaître, de partager et de vous émerveiller.

Joyeux temps des Fêtes et Bonne Année 2017!

(par Réjeanne Castonguay, présidente)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s